Puppy Linux Discussion Forum Forum Index Puppy Linux Discussion Forum
Puppy HOME page : puppylinux.com
"THE" alternative forum : puppylinux.info
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

The time now is Tue 23 Oct 2018, 13:16
All times are UTC - 4
 Forum index » House Training » Users ( For the regulars ) » Pour les francophones
En RAM sans ramer
Moderators: Béèm, darkerror05, linuxcbon
Post new topic   Reply to topic View previous topic :: View next topic
Page 1 of 1 [5 Posts]  
Author Message
Dorothée


Joined: 27 Nov 2012
Posts: 228

PostPosted: Wed 19 Sep 2018, 00:34    Post subject:  En RAM sans ramer  

Bonjour tout le monde,

En continuant mes expériences de remastérisation, j'en suis arrivée à une puplette (basée sur PIPOCA_Z) qui convient à mes besoins (navigateur, logiciel d'e-mail, traitement de texte, imprimantes etc, le tout configuré pour une utilisation perso), consistant en un sfs principal et un zdrv (qui se monte tout seul au démarrage).

Et donc, sans avoir besoin de fichier de sauvegarde. Telle quelle, cette puplette devrait pouvoir être gravée sur un cd et servir en live cd.

Sauf que je n'ai pas de lecteur cd. J'ai l'habitude d'installer les isos en cliquant dessus, de faire une copie de leur contenu dans un dossier sur une clé ou sur une carte bootables, de configuer grub4dos et hop!

Sans fichier de sauvegarde, le démarrage se fait entièrement en RAM. Et puisque tout est en RAM, pourquoi garder l'usb ou la carte sur lesquels se trouve le système? N'ai-je pas lu quelque part que l'on pouvait enlever le cd après avoir démarré une puppy?

Après démarrage, j'ai donc enlevé la carte sur laquelle est le système, et ceci malgré le message (venant de Triton, je suppose) m'enjoignant de ne surtout pas enlever la clé usb. Et je me suis retrouvée avec une puppy marchant parfaitement, dont le système n'a aucun support physique, puisque je n'ai pas non plus de disque dur.

J'ai remplacé la carte du système par une carte sur laquelle se trouvent les documents sur lesquels je travaille en ce moment, plus quelques sfs que je monte en cas de besoin. Cela me laisse mes 2 ports usb libres.

Cette audacieuse manipulation (pour moi) m'a amenée à plusieurs constatations et réflexions:

- Je ne peux évidemment pas faire marcher 10 logiciels à la fois, mais pour une utilisation raisonnable, avec un dual core (2 processeurs) et 2Go de RAM, cela fonctionne très bien;

- Je ne peux pas avoir le soutien d'une partition swap, n'ayant pas de partition disponible (ni DD ni clé), quoique je ne sache même pas si le système s'en servirait;

- Il est intéressant de voir que le zdrv est aussi monté en RAM, par contre, si l'on monte des sfs, il faut leur support physique;

- Pour les paranos, c'est bien, parce que l'on ne peut pas bidouiller le système de l'extérieur à moyen ou à long terme, surtout si l'on réinitialise souvent les processus (en relançant le serveur X - menu session) et si l'on éteint souvent l'ordinateur.

Enfin, à propos de la remastérisation, si ça peut servir à d'autre, voici ma cuisine personnelle:

- j'ai configuré ma puplette avec un fichier de sauvegarde. Quand le résultat m'a plu, j'ai commencé la remastérisation:

- j'ai fait une copie du fichier de sauvegarde (Musher a un très bon script pour ça) pour pouvoir en disposer à ma guise;

- j'ai mis de côté une copie du sfs principal, pour pouvoir l'éditer;

- j'ai monté les 2 sfs, devx_precise (qui correspond à ma distribution) et editsfs,

- j'ai édité avec editsfs le sfs principal mis de côté sur une partition (clé) formaté en linux;

- j'ai cliqué sur la copie du fichier de sauvegarde, qui s'est montée, et j'ai copié tout son contenu dans le sfs principal (c'est un peu long et un peu fastidieux);

- j'ai édité le tout et le nouveau sfs principal s'est créé.

Il faut savoir que ça ne marche pas à tous les coups. Ces petites bêtes sont fragiles et il arrive facilement qu'il y ait un kernel panic au démarrage du nouveau sfs principal. Dans ce cas, il suffit quelquefois de préciser pfix=ram dans le menu de grub4dos. Si ça ne marche toujours pas il faut recommencer la manoeuvre. Cela m'est déjà arrivé. Et aussi QU'IL NE FAUT SURTOUT PAS INSTALLER LE PUPSAVECONFIG avant de remastériser. Cela bouleverse complètement le premier arrêt du système, surtout si l'on ne veut pas créer de fichier de sauvegarde et continuer à fonctionner en RAM.

Si, comme moi, vous utilisez un zdrv (une sorte de sfs qui se monte tout seul avec le sfs principal au démarrage. Il paraît qu'il y a aussi adrv, je ne sais pas quelle est la différence), il faut d'abord construire (éditer avec editsfs - reverser les logiciels supplémentaires dedans) le zdrv avant de personnaliser votre puplette, pour que le fichier de sauvegarde en tienne compte. Pour déverser un logiciel dans un zdrv, si vous avez ce logiciel en sfs, il suffit de cliquer dessus pour voir et copier le contenu. Pour un pet, UExtract l'extrait très bien, comme son nom l'indique. En matière de logiciels, c'est mieux de ne mettre que les pricipaux dont vous vous servez. Non pour une question de taille (qui n'a pas tant d'importance), mais parce que certaines librairies propres à des logiciels peuvent gêner le fonctionnement d'autres applications. Personnellement, je privilégie les sfs que je monte uniquement quand j'en ai besoin, en les démontant assez vite après leur utilisation.

On avance, on avance on avance....

Si vous avez des conseils ou des remarques, ils sont les bienvenus.

Un de ces quatre, je créerai un fil de discussion sur le projet woof, qui permet de construire depuis le départ une puplette, et auquel je ne comprends rien du tout. Mais cela aiguise ma curiosité. Si certains d'entre vous en ont déjà eu l'expérience et peuvent nous en éclaircir le fonctionnement en français, ça serait formidable.

À bientôt pour de nouvelles aventures,
Back to top
View user's profile Send private message 
oui

Joined: 20 May 2005
Posts: 3116
Location: near Woof (Germany) :-) Acer Laptop emachines 2 GB RAM AMD64. franco-/germanophone, +/- anglophone

PostPosted: Wed 19 Sep 2018, 16:09    Post subject: Re: En RAM sans ramer  

Dorothée wrote:
Bonjour tout le monde,

En continuant mes expériences de remastérisation, j'en suis arrivée à une puplette (basée sur PIPOCA_Z) qui convient à mes besoins (navigateur, logiciel d'e-mail, traitement de texte, imprimantes etc, le tout configuré pour une utilisation perso), consistant en un sfs principal et un zdrv (qui se monte tout seul au démarrage).

Et donc, sans avoir besoin de fichier de sauvegarde. Telle quelle, cette puplette devrait pouvoir être gravée sur un cd et servir en live cd.

Sauf que je n'ai pas de lecteur cd. J'ai l'habitude d'installer les isos en cliquant dessus, de faire une copie de leur contenu dans un dossier sur une clé ou sur une carte bootables, de configuer grub4dos et hop!

Sans fichier de sauvegarde, le démarrage se fait entièrement en RAM. Et puisque tout est en RAM, pourquoi garder l'usb ou la carte sur lesquels se trouve le système? N'ai-je pas lu quelque part que l'on pouvait enlever le cd après avoir démarré une puppy?


non, c'est encore mieux que ça: Puppy ne restitue le CD (pour libérer le lecteur de CD) que si le RAM suffit, sinon, il se contente de ponctionner au besoin l'ISO du CD en RAM! c'est pourquoi on a pu très tôt charger des éléphants (OO etc.) sur des petits Puppy avec seulement 64 ... 128 MB de RAM en présence d'humble i486!

travers d'une telle liberté (utile): on ne peut pas généraliser...

Quote:
Après démarrage, j'ai donc enlevé la carte sur laquelle est le système, et ceci malgré le message (venant de Triton, je suppose) m'enjoignant de ne surtout pas enlever la clé usb. Et je me suis retrouvée avec une puppy marchant parfaitement, dont le système n'a aucun support physique, puisque je n'ai pas non plus de disque dur.

J'ai remplacé la carte du système par une carte sur laquelle se trouvent les documents sur lesquels je travaille en ce moment, plus quelques sfs que je monte en cas de besoin. Cela me laisse mes 2 ports usb libres.

Cette audacieuse manipulation (pour moi) m'a amenée à plusieurs constatations et réflexions:

- Je ne peux évidemment pas faire marcher 10 logiciels à la fois, mais pour une utilisation raisonnable, avec un dual core (2 processeurs) et 2Go de RAM, cela fonctionne très bien;


tu parles, c'est le grand luxe déja! on pouvait faire tourner Windows95 avec un lecteur de disquettes FD, et 3 disquettes de 1,5 MB (une pour Windows. une pour un logiciel, et une pour les données de ce logiciel)... et Linux en mode graphique (multitasking) avec une disquette de 1,5 MB (c'est toujours possible: BASIC Linux, baslin est toujours téléchargeable mais en version gravable sur CD d'environ 4,5 MB) et une seconde pour quelques applications bien choisies

Quote:
- Je ne peux pas avoir le soutien d'une partition swap, n'ayant pas de partition disponible (ni DD ni clé), quoique je ne sache même pas si le système s'en servirait;


si, tu peux, swap en fichier, c'est possible mais stérile avec "tant" de RAM...

Quote:
- Il est intéressant de voir que le zdrv est aussi monté en RAM, par contre, si l'on monte des sfs, il faut leur support physique;

- Pour les paranos, c'est bien, parce que l'on ne peut pas bidouiller le système de l'extérieur à moyen ou à long terme, surtout si l'on réinitialise souvent les processus (en relançant le serveur X - menu session) et si l'on éteint souvent l'ordinateur.

Enfin, à propos de la remastérisation, si ça peut servir à d'autre, voici ma cuisine personnelle:

- j'ai configuré ma puplette avec un fichier de sauvegarde. Quand le résultat m'a plu, j'ai commencé la remastérisation:

- j'ai fait une copie du fichier de sauvegarde (Musher a un très bon script pour ça) pour pouvoir en disposer à ma guise;

- j'ai mis de côté une copie du sfs principal, pour pouvoir l'éditer;

- j'ai monté les 2 sfs, devx_precise (qui correspond à ma distribution) et editsfs,

- j'ai édité avec editsfs le sfs principal mis de côté sur une partition (clé) formaté en linux;

- j'ai cliqué sur la copie du fichier de sauvegarde, qui s'est montée, et j'ai copié tout son contenu dans le sfs principal (c'est un peu long et un peu fastidieux);

- j'ai édité le tout et le nouveau sfs principal s'est créé.

Il faut savoir que ça ne marche pas à tous les coups. Ces petites bêtes sont fragiles et il arrive facilement qu'il y ait un kernel panic au démarrage du nouveau sfs principal. Dans ce cas, il suffit quelquefois de préciser pfix=ram dans le menu de grub4dos. Si ça ne marche toujours pas il faut recommencer la manoeuvre. Cela m'est déjà arrivé. Et aussi QU'IL NE FAUT SURTOUT PAS INSTALLER LE PUPSAVECONFIG avant de remastériser. Cela bouleverse complètement le premier arrêt du système, surtout si l'on ne veut pas créer de fichier de sauvegarde et continuer à fonctionner en RAM.

Si, comme moi, vous utilisez un zdrv (une sorte de sfs qui se monte tout seul avec le sfs principal au démarrage. Il paraît qu'il y a aussi adrv, je ne sais pas quelle est la différence), il faut d'abord construire (éditer avec editsfs - reverser les logiciels supplémentaires dedans) le zdrv avant de personnaliser votre puplette, pour que le fichier de sauvegarde en tienne compte. Pour déverser un logiciel dans un zdrv, si vous avez ce logiciel en sfs, il suffit de cliquer dessus pour voir et copier le contenu. Pour un pet, UExtract l'extrait très bien, comme son nom l'indique. En matière de logiciels, c'est mieux de ne mettre que les pricipaux dont vous vous servez. Non pour une question de taille (qui n'a pas tant d'importance), mais parce que certaines librairies propres à des logiciels peuvent gêner le fonctionnement d'autres applications. Personnellement, je privilégie les sfs que je monte uniquement quand j'en ai besoin, en les démontant assez vite après leur utilisation.

On avance, on avance on avance....

Si vous avez des conseils ou des remarques, ils sont les bienvenus.

Un de ces quatre, je créerai un fil de discussion sur le projet woof, qui permet de construire depuis le départ une puplette, et auquel je ne comprends rien du tout. Mais cela aiguise ma curiosité. Si certains d'entre vous en ont déjà eu l'expérience et peuvent nous en éclaircir le fonctionnement en français, ça serait formidable.

À bientôt pour de nouvelles aventures,



Woof: questionne musher, il est parfaitement bilingue et pourrait écrire un "pas-à-pas" avec quelques prises d'écran dans la langue de Susanna Moodie... Enfin, il en est très capable (savoir s'il en aurait le temps)...

Remasteurisation: moi, pour les anciennes versions, je préfère la méthode manuelle:

on installe ce dont on a besoin,
se copie le répertoire /initrd/pup_ro2, dans par ex. /neuf/
écrase dans le répertoire passager /neuf/
les sous-répertoires /usr et, si besoin, /etc tels qu'on les a modifiés (d'autres aussi si on sait qu'il y a eu des changements) en les effaçant d'abord, puis en copiant l'état nouveau
# cp -a /usr /neuf/ & cp -a /etc/neuf/
comprime
et produit l'iso

il y a une description précise de cette technique ancienne simple sur le forum mais il faudrait que je fouille mes archives et n'en ai pas le loisir actuellement (actuellement inaccessibles). cherches toi-même avec google (site: http://murga-linux.com/puppy ma-question ) ou la "recherche" du forum...

pour les nouvelles versions, les outils de remasteurisation ont aujourd'hui un mode de fonctionnement rapide et idéal surtout en 32 bit et processeur à multi-core

note: moi qui n'utilise jamais de clef USB, j'ai acheté finalement une clef USB 64 GO pour 12 Euros! ça redonne du souffle à certains PC's, s'ils sont déjà aptes à gérer de telles clefs, naturellement... (en fait, c'était pour réorganiser totalement mon disque dur en faisant transiter les données sur un autre vieux PC ayant un gros disque dur. d'où l'indisponibilité actuelle d'une partie de mes archives)
Back to top
View user's profile Send private message 
Dorothée


Joined: 27 Nov 2012
Posts: 228

PostPosted: Wed 19 Sep 2018, 17:24    Post subject:  

Hello Oui,

merci pour ta réponse. Je vais essayer ta méthode de remasterisation, qui est plus subtile que la mienne (moins à la louche) mais qui, justement parce qu'elle est plus subtile, peut faire rater des fichiers.

Cordialement, à bientôt,

Rajout du 20 septembre:

Oui, tu m'intrigue avec ton fichier swap. Même si je n'en ai pas pour l'instant l'utilité, comment ça marche? Ou comment ça se construit?
Back to top
View user's profile Send private message 
oui

Joined: 20 May 2005
Posts: 3116
Location: near Woof (Germany) :-) Acer Laptop emachines 2 GB RAM AMD64. franco-/germanophone, +/- anglophone

PostPosted: Fri 21 Sep 2018, 03:55    Post subject:  

bonjour dorothée

lance la recherche google ou donaldduck:

linux swap in file

il en sort de bons sites explicatifs

crdlmt
Back to top
View user's profile Send private message 
musher0

Joined: 04 Jan 2009
Posts: 12845
Location: Gatineau (Qc), Canada

PostPosted: Fri 21 Sep 2018, 05:51    Post subject:  

Laughing

Le vrai nom est "duckduckgo"!

Ici "duck" n'est pas l'oiseau, c'est le verbe "se pencher".

C'est l'expression que crient les profs d'éducation physique américains à leurs
élèves au départ d'une course à pîed!!

Autrement dit, "duck, duck, go" est l'équivalent de notre :
« En position. Prêts ? Partez ! »

_________________
musher0
~~~~~~~~~~
Fidèle elle commença, ainsi elle restera. (Prov. canadien) /
Faithful she began, so will she stay. (Canadian prov.)
Back to top
View user's profile Send private message 
Display posts from previous:   Sort by:   
Page 1 of 1 [5 Posts]  
Post new topic   Reply to topic View previous topic :: View next topic
 Forum index » House Training » Users ( For the regulars ) » Pour les francophones
Jump to:  

You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum
You cannot attach files in this forum
You can download files in this forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
[ Time: 0.1155s ][ Queries: 12 (0.0126s) ][ GZIP on ]